Bienvenue à la Chatterie de Sigriou
   
   
 
 
 
Mâles
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
       
 
Le Norvégien, un chat de race hors du commun !
 
     
 
Au travers de cette page, je vais tenter de vous expliquer simplement les principales caractéristiques du Chat Norvégien, étant entendu que quelques lignes ne sauraient suffire à décrire intégralement la magie et l'émotion au quotidien en compagnie d'un tel chat.
 
     
     
 
Son caractère :
 
     
 

La première chose qui frappe lorsqu'on cotoie un Norvégien, c'est son caractère fantastique. Ce chat diffère en celà des autres races félines, qu'il présente davantage un caractère de chien que de chat. Un Chat Norvégien s'intéresse à tout. Il recherche en permanence la compagnie de son "humain". Câlin et sociable, il vient volontiers s'installer sur vos genoux, regarder la tv contre vous, vous observer pendant que vous faites la cuisine, il vous suit partout. Toujours partant pour un séance de gratouilles, il vous aidera même à faire le ménage, embusqué derrière le canapé, prêt à bondir sur l'aspirateur !!
Il n'y a pas réellement de différence de caractère entre mâle et femelle.

Le Norvégien aime être porté, dorloté. C'est un chat qui par contre supporte mal la solitude. Aussi, il est essentiel pour lui d'avoir soit un compagnon (un autre chat, même un gentil gouttière, le norvégien s'entend avec tout le monde !!, ou un chien, un aquarium, ect)

 
 
 
 

Autre caractéristique majeure, le Norvégien s'entend très bien avec les autres chats. C'est un chat de meute, toujours content d'avoir un compagnon pour jouer, partager des moments de tendresse, faire quelques courses poursuites... On ne s'ennuie jamais en sa compagnie

 
 
 
     
     
 
 
     
     
 
Son standard :
 
     
 
Mon souhait n'est pas de vous détailler ici le standard de la race, mais plutôt de vous faire découvrir les principales caractéristiques de la race, afin que vous puissiez vous faire l'oeil sur ce chat hors du commun.

Commençons par la tête. De face tout d'abord ...

La particularité du norvégien tient dans le fait que de face, sa tête doit s'inscrire dans un triangle équilatéral. Il doit par ailleurs avoir des yeux en amande, inclinés. Ses oreilles doivent être grandes, ouvertes à la base et surmontées de plumets, aussi appelés Lynx Tips. Elles doivent être portées haut sur la tête, dans le prolongement du triangle.
Ci dessous, quelques clichés de mes chats pour illustrer ces points du standard. Le look du norvégien, sauvage, tient à l'harmonie existant entre la finesse du triangle, le placement des oreilles , et l'inclinaison des yeux.
De profil, le norvégien doit avoir un profil droit, surmonté d'un front bombé. Son menton doit être fort.

 
 
 
     
 
De corps, le Norvégien est un grand chat, il fait d'ailleurs partit, au même titre que le Maine Coon , des races dites géantes.
Son ossature doit être puissante, avec de fortes pattes, un corps long s'inscrivant dans un rectangle. Les pattes arrières doivent être plus hautes que les pattes avant.

 
 
 
     
 
La queue du norvégien doit être longue et fournie. Elle doit idéalement arriver au moins entre les omoplates.

 
 
 
     
 
Particularité attendrissante, les pieds doivent être ronds.

 
 
 
     
 
La fourrure doit être dense, avec un sous poil épais et un poil de garde (les longs poils du dos) assez rèches.

 
 
 
     
     
 
 
     
 
Son poids :
 
     
 
Le poids dépend bien évidemment de l'âge du chat, mais aussi de la lignée. Certaines lignées sont plus grandes et les chats plus lourds que d'autres.
Les femelles sont également généralement plus petites que les mâles.

En général, un mâle adulte pèse entre 6 et 7kg, bien que certains dépassent les 8 kg !!
Les femelles font entre 4 et 6kg. Là aussi, tout est question d'individu.

Le norvégien, comme tous les chats de race géante est un chat qui a une croissance lente. Il va donc grandir réellement pendant au moins 3 ans.
Voici un tableau récapitulatif du poids des norvégiens en fonction de l'âge (source @lenorvegien.eu)

 
 
 
     
 
 
     
 
Ses couleurs de robe :
 
     
 
Il n'y a pas de couleur plus rare que d'autres chez le norvégien. Toutes les robes sont admises à l'exception des robes propres par exemple aux siamois ou sacrés de birmanie.

Vous trouverez ICI toutes les explications relatives aux différentes couleurs du Chat Norvégien
 
     
     
 
 
     
 
Les sigles couramment utilisés :
 
     
 
Vous vous questionnez souvent en lisant les noms des chats?
Les abréviations comme JW, SC, DVM, CAC etc... vous torturent les méninges ? Cette rubrique est faite pour vous !!
Cliquez ICI  et laissez vous embarquer par un tourbillon d'informations.
 
     
     
 
 
     
 
Son entretien :
 
     
 
Le Norvégien est un chat robuste. Il ne nécessite pas d'entretien particulier. Bien entendu sa fourrure dense nécessite un entretien régulier, surtout en période de mue, où il convient de brosser une à deux fois par semaine, afin de permettre l'élimination du sous poil mort.

Comme pour tous les chats, il est nécessaire d'apporter soins et affection au Norvégien. Celà passe tout d'abord par une alimentation de qualité.
L'achat de croquettes de grande distribution, ou "bon marché" représente de fausses économies. En effet, la qualité des matières premières d'une part, la composition d'autre part, sont étroitement liées au prix.
De nombreuses études vétérinaires ont montré qu'une alimentation de bonne qualité permet de prévenir les soucis de santé tels que les problèmes urinaires, le diabète , les affections cardiaques, ect...
De récentes études ont par ailleurs récemment démontré l'intérêt d'ajouter un peu d'alimentation humide (patés, sachets fraicheur, viande...) au quotidien, toujours dans le soucis de préserver l'appareil urinaire. Le chat est en effet une espèce buvant très peu, et de ce fait très sensible au niveau urinaire. Celà est valable pour tous les chats, pas uniquement pour les norvégiens.
Si vous désirez nourrir votre compagnon avec une alimentation ménagère (en d'autres termes cuisiner pour lui), sachez qu'il faut que la ration soit équilibrée et adaptée aux besoins de votre compagnon. Pour celà, vous pouvez vous orienter vers le site de Cuisine à Croc afin de faire calculer la ration de votre compagnon.

De même, il est indispensable, toujours dans un soucis de prévention , de faire vacciner tous les ans votre chat. Les maladies usuelles contre lesquelles il est indispensable de vacciner sont les suivantes:

- Le typhus : il s'agit d'un virus, très résistant dans l'environnement (vous pouvez le porter sur vos vêtements et donc contaminer votre chat, même si ce dernier ne sort pas), qui engendre des gastro-entérites hémorragiques, et une atteinte des cellules du système immunitaire. Cette maladie extrêmement grave et contagieuse est le plus souvent mortelle.
- Le coryza : Le coryza, regroupe deux entités virales chez le chat: le Calicivirus et l'Herpes Virus. Les formes cliniques sont variées , mais l'essentiel des symptômes concerne la sphère respiratoire et occulaire. De même que pour le typhus, les virus responsables du coryza sont très contagieux et résistants dans l'environnement.
- La Leucose :  Virus transmis par contact étroit entre chats (lors de saillies, de bagarres, de toilettage...), la leucose entraine une baisse du système immunitaire (favorisant les infections opportunistes en tous genre) et l'apparition de certains cancers.

Concernant la vermifugation, il est recommandé de vermifuger votre compagnon 4 fois par an. Vous devez demander conseil à votre vétérinaire pour le protocole de vermifugation, ce dernier vous conseillera au mieux, en connaissant les besoins spécifiques de votre chat.

Si votre Norvégien a accès à l'extérieur, n'oubliez pas de le traiter tous les mois contre les puces et les tiques, qui peuvent lui transmettre des maladies dangereuses pour sa santé.
 
     
     
 
 
     
 
Sa santé :
 
     
 
Comme je l'ai dit, le Norvégien est une race très robuste. Il peut cependant,  comme tous les chats (de gouttière y compris) développer certaines pathologies , en particulier cardiaque et rénales.

La HCM (Cardiomyopathie hypertrophique) est une maladie cardiaque qui engendre un épaississement des parois du coeur.
Tout comme chez les chats de gouttière, le Norvégien, à l'instar de bien d'autres races peut être touché par cette maladie. Un dépistage systématique et régulier des reproducteurs par échographie cardiaque permet d'éviter la reproduction de sujets atteints et donc d'éviter la propagation de cette maladie dans la race. Il n'existe pour l'instant pas de test génétique valable chez le Norvégien, mais des études à ce sujet sont en cours.

Dans un soucis de respect de la race et de nos chats, nous dépistons systématiquement tous nos chats pour la HCM pour échocardiographie auprès d'un vétérinaire spécialisé.
A ce jour, tous nos chats sont négatifs pour la HCM. Il en est de même pour leurs ascendants.

Concernant les affections rénales, tous les chats, de race ou non sont susceptibles de développer une pathologie rénale. L'affection rénale la plus fréquente est la néphrite interstitielle chronique (CIN en anglais). Un suivi régulier permet également d'éviter de faire reproduire des individus souffrant de ce type d'affection.

La seule maladie connue à ce jour propre à la race est la GSD 4 (Gylcogénogénose 4), il s'agit d'une maladie métabolique héréditaire qui entraine des défauts de stockage du glucose. Il existe deux versions du gène responsable. Lorsqu'un individu porte deux fois la version du gène défectueux, il est malheureusement condamné. Fort heureusement, il existe un test génétique, permettant de savoir si le chat est homozygote sain (il n'est pas porteur de la maladie) ou hétérozygote (il est porteur de la maladie mais ne l'exprime pas) ou homozygoté muté (il est porteur de la maladie et va la développer).
Tous nos chats sont homozygotes sains, c'est à dire qu'il ne sont pas porteurs de cette maladie, et qu'en aucun cas il ne la transmettront à leurs chatons.

Tous les résultats des tests de nos chats sont consultables à l'élevage sur simple demande et une copie est systématiquement remise lors de l'achat d'un chaton.
 
     
     
 
 
     
 
Quelques conseils pour bien vivre avec lui :
 
     
 
Dois je laisser sortir mon chat ?

Il est indispensable d'assurer à votre compagnon un environnement sécurisé. Un chat n'est pas fait pour divaguer librement. Il est d'ailleurs interdit par la loi de laisser divaguer un animal domestique.
On imagine souvent le chat comme le parfait chasseur, vivant librement d'aventures et aventures. Hélàs, la vie moderne n'est plus compatible avec ce genre de mode de vie. Le développement des réseaux routiers est un danger bien réel pour les chats. Laisser divaguer librement votre compagnon, en ce donnant la bonne conscience de le rendre heureux, de lui offrir " une vie de chat", c'est l'exposer à des dangers qu'il n'est pas prêt à affronter. L'espérance de vie d'un chat qui sort est de moins de 3 ans...

Un chat qui n'a jamais été habitué à sortir librement vit parfaitement bien en intérieur. Vous pouvez lui offrir des promenades en harnais, les Norvégiens adorent ça et apprennent très vite.
Au delà de la circulation, un chat errant librement est soumis à toutes autres sortes de dangers: chasseurs, produits toxiques (désherbants, engrais, produits pour tuer les limaces ou les escargots ect...), empoissonnements, ect...
Il peut par ailleurs se battre avec d'autres chats et contracter la leucose ou le sida du chat, qui sont deux maladies incurables et mortelles...

Si vous avez une maison avec jardin, vous pouvez emménager un endroit sécurisé, dans lequel votre compagnon pourra évoluer en toute sécurité et profiter du grand air.
Il existe également des systèmes très fiables de clotures électriques invisibles, permettant de sécuriser intégralement votre jardin.
Vous trouverez ICI des explications sur ce systèmes. Sécuriser votre jardin peut vous prendre un Week End, mais offrir toute une vie en parfaite sécurité à votre chat.
Vous trouverez ce genre de dispositif en vente ICI

N'hésitez pas à nous demander conseils pour réaliser l'espace de jeu de votre compagnon.

 
 
 
     
 
Pour les personnes vivant en appartement , il convient de prêter attention aux fenêtres et au balcon. En effet, nos compagnons, distraits par un insecte ou un oiseau, ont tôt fait de perdre l'équilibre et de passer par dessus la rembarde... Les conséquences sont souvent terribles (fractures multiples, hémorragies, ect...) et parfois dramatiques...
Contrairement aux idées reçues, un chat ne retombe pas toujours sur ses pattes !!

Il existe des systèmes permetteant de sécuriser les balcons, même lorsque la co propriété exige de la discrétion:

Les filets , qui peuvent être fixés sur des cadres en bois, évitant ainsi de faire des trous:
Pour vous procurer les filets: ICI
Ou bien des systèmes de clotures électriques :

 
 
 
     
 
Un danger méconnu et pourtant très souvent mortel est la fenêtre oscillo-battante. Les chats se coincent en voulant les passer et les lésions , d'autres nerveuses, sont le plus souvent irrémédiables... 
Il existe des dispositifs permettant d'éviter les accidents: ICI
 
     
     
 
 
     
   
     
     
 
Copyright © 2014 - De Sigriou - Tous droits réservés - Création et Design : Nathalie Wolff